Google Ads et le prix du référencement payant Google

Share Button

Le web représente aujourd’hui un outil incontournable dans la stratégie marketing de chaque entreprise. Il rend cette dernière visible sur les moteurs de recherche, les sites d’affiliations et les réseaux sociaux. Également, il permet de renforcer votre notoriété auprès du public et d’attirer, alors, des clients potentiels. Nous parlons ici de référencement web.

Le référencement web se divise en deux catégories, les payants et les naturels. Dans cet article nous traiterons du payant et précisément de celui de Google (Google Ads anciennement Adwords)

Tout d’abord, comment le référencement payant fonctionne-t-il ? Quels sont les avantages de Google Ads ? Pouvons-nous estimer exactement le coût d’une campagne publicitaire ? De quoi le prix dépend-il ? Telles sont les questions auxquelles nous souhaitons répondre dans ce guide.

Sommaire :

 

1. Qu’est-ce que le référencement payant ?

Le référencement payant renvoie aux liens sponsorisés que nous trouvons sur les pages des moteurs de recherche et sur les sites partenaires. Comme son nom l’indique, il s’agit de payer afin de mieux vous positionner et d’apparaître dans les premiers résultats de recherche, notamment, sur la première page. Mais payer quoi au juste ? Nous savons que les recherches et le positionnement se font sur la base de mots-clés qui peuvent être généraux ou précis. L’entreprise souhaitant investir dans le référencement payant doit alors acheter des mots-clés lui permettant de rivaliser avec ses concurrents.

Ces liens s’avèrent assez bénéfiques pour votre projet web, mais aussi pour Google. En effet, ils assurent plus de 90 % de ses revenus.

Le référencement payant se fait à travers l’outil Google Ads, anciennement appelé Google Adwords.

Le prix du référencement payant Google dépend d’une multitude de critères que nous allons essayer de souligner tout au long de ce qui va suivre.

prix référencement payant Google
Les avantages

  • Référencer un site d’une manière très rapide.
  • Améliorer la notoriété de votre site et donc de votre nom.
  • Augmenter votre taux de clic.
  • Avoir plus de trafic.
  • Améliorer le taux de conversion.

 

2. Comprendre le fonctionnement du référencement payant

Avant d’aborder la question du prix du référencement payant Google, il est primordial de comprendre comment il fonctionne.

Le fonctionnement du référencement payant, appelé aussi système des liens commerciaux de Google (SEA), se base sur un système d’enchère qu’on peut gérer grâce à Google Ads. En effet, dans un domaine donné, Google vous propose un ensemble de mots-clés sur lesquels vous pouvez vous positionner. Pour chaque mot, il vous offre une fourchette de prix variables. Votre positionnement se fait selon le prix du référencement payant Google que vous avez choisi. Ce dernier déterminera votre positionnement. Bien sûr, celui qui paie le plus cher sera le mieux classé.

Toutefois, ce n’est pas le seul critère de positionnement. Même si vous payez afin d’optimiser le référencement de votre site, vous risquez de n’arriver nulle part si votre contenu web est, par exemple, mal écrit. Nous avons affaire ici à ce qu’on appelle le niveau de qualité.

 

3. À propos du niveau de qualité Google !

Le niveau de qualité, appelé en anglais quality score,  renvoie à l’évaluation de Google de la pertinence de votre site. C’est une note sur 10 attribuée pour chaque mot-clé qui tient compte de certains critères.

D’abord, il faut que votre contenu réponde au sujet proposé par le mot-clé sur lequel vous vous positionnez. Google analyse le rapport sémantique entre ces deux derniers et vous dévalorisera s’ils sont inadéquats. Retenez bien le mot pertinence !

Ensuite, il analyse la qualité de votre contenu en matière de syntaxe, de structure, etc. La convivialité de votre site est également un critère à prendre en considération. Cette dernière renvoie à la pertinence mais également à l’expérience utilisateur.

Ainsi, même si vous payez un prix du référencement payant Google plus élevé que les autres concurrents, vous ne garantissez pas de vous classer en premier.

prix référencement payant Google

 

Calcul

En effet, Google effectuera cette opération : enchère x note de qualité. Le résultat déterminera votre positionnent. Exemple : vous, appelé X, payez 2,5 euros pour un mot-clé avec une note de 4/10. Un autre concurrent, appelé Y, paye 2euros avec une note de 6/10. Google effectuera les opérations suivantes :

  • X : 2.5 x 4 = 10
  • Y : 2 x 6 = 12.

Comme vous le constatez, c’est Y qui aura un meilleur positionnement que vous. – Remarque La note maximale que vous pouvez avoir dans un premier lieu ne dépasse pas le 7/10.

 

4. Quelques définitions à retenir

Avant de nous approfondir dans les détails et dans le prix du référencement payant Google, essayons de définir brièvement ces termes :

  • CPC max

Le CPC désigne les coût par clic. Le CPC max est, tout simplement, le montant maximal, appelé aussi l’enchère maximale, que vous êtes capable à payer pour chaque clic. Ainsi, en choisissant, par exemple, 2,6 euros pour un mot-clé, vous indiquez à Google que vous ne souhaitez pas dépenser plus.

  • CPC moyen

C’est le prix référencement payant Google réel. Autrement dit, il s’agit du montant que vous payez réellement pour chaque mot-clé. Ainsi, en le multipliant par le nombre de clics, vous aurez la somme totale de votre référencement basé sur un mot. Si, par exemple, vous fixez votre CPC max à 2,6 euros et que votre concurrent se trouvant juste au-dessous de vous est à 2 euros, Google vous fera payer seulement 2,01 euros. En effet, Google vous fera payer un centime de plus que le concurrent au-dessous de vous et c’est valable pour tous les mots-clés.

  • Estimation de l’enchère de première page

Adwords vous aide à estimer l’enchère à payer pour être visibilité sur la première page.

  • Estimation de l’enchère de haut de page

Il s’agit de l’estimation du prix référencement payant Google du mot-clé sur lequel vous souhaitez vous positionner en haut de la page de recherche, soit parmi les premiers tout en haut de la première page

  • Estimation de l’enchère de première position

C’est l’enchère que vous devez payer pour être à la première position.

 

5. Quel budget prévoir pour le référencement payant ?

Vous ne pourrez jamais estimer le prix du référencement payant Google exact de votre campagne Google Ads. Cependant, nous distinguons deux choix de budgets :

  • Un budget fixe : il s’agit de consacrer une somme que vous fixez dès le début selon vos possibilités. Elle peut être la même pour tous les mois ou varier selon vos capacités. Par exemple, à la fin du mois, vous avez fait vos calculs et vous avez trouvé que vous pouvez investir  1500 euros pour le web marketing. Google peut vous proposer des achats en fonction de ce budget.
  • Un budget variable : il s’agit d’augmenter ou de diminuer les dépenses selon les revenus. C’est le type le plus répandu auprès des entreprises.

 

6. Le prix au clic du mot-clé

6.1. Les critères principaux

Nous avons évoqué, plus haut, la formule de calcul effectuée par Google pour déterminer votre classement lorsque plusieurs entreprises souhaitent référencer leurs annonces sur un mot-clé identique. Également, vous avez certainement compris que le classement s’effectue selon un ordre décroissant et que certains critères influencent les tarifs. Il s’agit de votre enchère max et de votre note de qualité.

6.2. Autres critères

  • La concurrence

Si vous souhaitez vous positionner sur un mot-clé concurrentiel, il faut prévoir des CPC plus élevés. C’est que chaque concurrent, afin de mieux se positionner, aura tendance à maximiser ses enchères max. Nous avons alors affaire à ce qu’on appelle une inflation des CPC moyens.

  • Le classement visé

Vous pouvez vous contenter de n’importe quelle place de la première page ou, au contraire, rêver de la première position. Dans le deuxième cas, vous serez obligé de payer un prix plus cher. De plus, vous devrez augmenter régulièrement vos enchères max car d’autres concurrents essayeront de dénicher cette position. Cependant, le premier positionnement n’est pas nécessairement le plus bénéfique. Vous pouvez vous contenter de la deuxième ou la troisième place, le plus important est que le retour sur investissement (ROI) de la campagne vous satisfasse.

  • Les paramètres d’enchères

Vous pouvez choisir entre les enchères manuelles et les enchères automatiques. Les premières vous permettent de choisir vous-même le prix du référencement payant Google de chaque mot-clé. Les deuxièmes accordent à Google la liberté de fixer vos prix de clics. Mais ne vous inquiétez pas ! Cela ne se fait pas arbitrairement. En effet, Google augmente ou diminue vos enchères selon vos opportunités. En outre, il existe d’autres paramètres d’enchère automatisés comme : l’emplacement cible sur la page de recherche, le CPA cible, le ROAS cible, le taux de surclassement cible et l’optimisation des clics.

  • Les enchères selon l’appareil

Le prix du référencement payant Google de chaque mot-clé dépend également de l’appareil sur lequel l’annonce sera diffusée : ordinateurs, tablettes ou mobiles.

 

prix référencement payant Google

  • Les enchères selon le calendrier de diffusion des annonces

Les statistiques vous indiqueront à quelles heures et en quels jours de la semaine le taux des clics est plus élevé. Vous pouvez alors ajuster vos enchères max selon les résultats.

  • Les enchères selon les critères démographiques

Il s’agit d’ajuster vos enchères à la hausse ou à la baisse selon les tranches d’ages

 

prix référencement payant Google
prix référencement payant Google

7. Utiliser les indicateurs Google Ads pour évaluer votre référencement

Google Ads vous propose ces indicateurs qui vous permettront d’optimiser votre campagne :

  • Taux d’impressions perdues sur le réseau de Recherche : c’est un indicateur qui vous permet de visualiser le nombre d’opportunités perdues.

Exemple : si l’indicateur montre que vous perdez 40% des impressions, vous pouvez augmenter vos enchères de 40% afin que vos annonces se positionnent mieux. Cet indicateur se trouve à l’onglet « campagnes ».

  • La colonne « Limitée par le budget » : c’est une colonne qui vous alerte si votre budget quotidien se trouve inférieur au coût recommandé. Dans ce cas, vos annonces ne seront pas affichées souvent.
  • « L’état de la campagne » : il vous indique si votre campagne est éligible, mise en veille, supprimée, terminée, en attente ou limitée par le budget.

 

8. Le mode de diffusion de Google Ads

Le mode de diffusion renvoie au rythme et à la rapidité de l’affichage de votre annonce. Ainsi, existe-t-il deux modes de diffusion : « Standard » et « Accéléré ».

Le mode « Accéléré » vous permettra de diffuser vos annonces le plus vite possible. Cependant, vous devez être vigilant, car si votre budget est peu suffisant, vous risquez de ne plus voir vos annonces s’afficher longtemps

Le mode « Standard » vous permettra de diffuser vos annonces tout au long de la journée.

Ce mode reste le préféré des experts de référencement, car il vous permettra à coup sûr d’analyser les horaires où les annonces sont le mieux cliquées.

 

9. Bien choisir vos mots-clés pour réussir votre référencement

Faut-il vraiment cibler les mots-clés où la concurrence est ardente ? Une réponse exacte ne serait pas possible. C’est que cela dépend particulièrement de votre budget. Même les meilleurs sites internet marchands préfèrent se positionner sur des mots-clés spécifiques, soit la longue traîne.

Le prix du référencement payant Google basé sur ce genre de mots-clés est beaucoup moins cher, car la concurrence est moins forte. Il promet également un bon référencement. De plus, vous garantissez des prospects potentiels, car généralement ce sont des internautes intéressés par l’achat.

 

10. Comment gérer le budget de plusieurs campagnes ?

Si vous gérez plusieurs campagnes Adwords, soit deux ou plus, vous pouvez vous focaliser sur la plus importante et la plus rentable. C’est-à-dire, consacrer à cette dernière le budget le plus élevé.

Certaines entreprises préfèrent répartir leur budget d’une manière égale entre les campagnes.

Par ailleurs, vous pouvez avoir recours à la fonctionnalité « budget partagé ». Il s’agit d’accorder à Google la mission d’ajuster le budget de chaque campagne. Par exemple, supposons que vous êtes prêt à payer  150 euros par jour. L’une de vos campagnes ne nécessite pas beaucoup d’argent. Google effectuera, alors, un transfert de cette campagne vers une autre qui sollicite plus de dépenses. Remarque : Pour être plus précis, il faut mentionner qu’il existe plusieurs types de campagnes :

  • Sur le Réseau de Recherche
  • Sous-type de la Campagne sur le Réseau de Recherche : Campagne appel uniquement
  • Campagne pour applications
  • Sur le Réseau Display
  • Campagne Shopping
  • Campagne vidéo

Nous nous sommes penchés sur les campagnes sur le réseau de recherche.

 

11. Comment pouvez-vous cibler vos internautes ?

Cibler vos internautes est possible grâce à Google Ads. Vous pouvez, par exemple, les sélectionner par région, zone, ville, département, pays ou langue. Également, vous pouvez les cibler selon l’appareil utilisé : ordinateur, mobile ou tablette.

 Vous pouvez exclure les mots clés que vous ne trouvez pas rentable. Vous pouvez également étudier les termes de recherche utilisés par les internautes pour exclure ceux qui n’ont rien à voir avec votre activité.

Par ailleurs, avant de commencer votre campagne, vous pouvez commencer par un petit test. Consacrez, par exemple, un minimum de budget et essayez de vous positionner sur le maximum de mots-clés, car plus ils sont nombreux plus vous aurez des repères. Ensuite, analyser le trafic et les conversions que ce test a engendrés.

 

12. Quels sont les outils de Google Ads ?

Google Ads vous offre plusieurs outils pour vous permettre d’avoir un bon retour sur investissement et de réaliser ainsi des gains :

  • Google Ads Editor

C’est l’interface principale de Google Ads dans laquelle vous gérez vos campagnes, vos groupes d’annonces, le contenu des annonces et le choix des mots clés

  • Google Ad Preview

C’est un outil de prévisualisation et de diagnostic des annonces. Il s’agit d’un test de diffusion en temps réel de l’annonce tout en mettant la zone ciblée, le type d’audience et le type d’appareil.

google ads diag

 

  • Google Keyword Planner

C’est un outil de planification des mots clés qui vous affiche les performances de vos campagnes en prévisionnel.

 

prix référencement payant Google

 

  • Google Analytics

Il ne s’agit pas d’un outil Google Ads à l’origine. Mais associés à ce dernier, Analytics vous permet d’avoir un tracking très précis des visiteurs issus de votre campagne payante

 

prix référencement payant Google

 

13.  Attention à l’annonce !

Comme nous l’avons indiqué plus haut, il faut faire attention à la pertinence de votre annonce. En effet, elle doit être en harmonie avec le mot-clé. Il est inutile d’essayer de vous référencer avec une annonce qui n’apporte rien à l’internaute. La concision et la précision sont à souligner surtout que l’annonce ne vous accorde pas beaucoup d’espace pour bien l’expliquer. Sachez alors que votre titre ne doit pas dépasser les 30 caractères espaces compris et que votre texte ne doit pas dépasser deux lignes de 90 caractères.

Vous pouvez le deviner ! Votre contenu doit accrocher l’internaute. C’est-à-dire, vous devez lui donner l’information de laquelle il a besoin.

 

prix référencement payant Google

 

 

 

Conclusion

Le prix du référencement payant Google dépend alors de votre marché et de vos rêves de positionnement. Afin de gagner du temps, il vaut mieux demander l’aide d’une agence de référencement web. Cette dernière se chargera de vous accompagner tout au long de vos campagnes et vous assurera des suivis clairs et réguliers. Elle a la capacité et les outils nécessaires pour mieux contrôler les coût et tirer plus de profits du compte Google Ads.

4/5 (1 Review)

1 Commentaire

  • Faïez 31 juillet 2019 @ 18 h 10 min

    Bonjour Meriem,

    Merci pour cet article qui est une bonne introduction au prix du webmarketing en général sur Google.

    Il faut toujours garder en tête deux notions importantes :

    – Le ROI : le retour sur investissement de la campagne Adwords. Tant que ce dernier vous convient, les opérations “référencement AdWords” sont rentables et viables pour votre entreprise

    – Le SEO : le référencement naturel ou organique est un levier incontournable pour baisser le coût de la visibilité d’un site

    C’est pour cela que la combinaison des deux modes de visibilité est la meilleure stratégie digitale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *