Découvrez les principaux algorithmes de Google en 2022

Dans le domaine du référencement naturel (SEO), toutes les tâches d’un référenceur sont dans le but d’atteindre la 1ère page et de répondre aux exigences des algorithmes de Google.

Toutefois, même si Google affiche clairement ses règles, il ne dit pas comment il les prend en considération dans le calcul de sa formule de classement. Tout ce que nous remarquons, c’est la hausse de certains sites et la baisse d’autres.

Dans ce cas, c’est aux référenceurs de tester toutes les techniques qu’ils connaissent et en découvrir d’autres pour comprendre enfin quelles sont les fonctionnalités de la nouvelle mise à jour Google.

 

Dans cet article, nous allons essayer de vous présenter tout ce que vous devez savoir sur les algorithmes de Google en 2022.

algorithmes de google

Sommaire

 

I. Qu’est-ce que les algorithmes de Google ?

Afin de vous aider à comprendre qu’est-ce qu’un algorithme de Google, voici la définition la plus simple ! Les algorithmes de Google se présentent comme un ensemble de règles permettant de solutionner un problème en un nombre fini d’étapes et un intervalle de temps défini.

Il s’agit d’un système assez complexe pour récupérer les données de son index de recherche et apporter aussitôt les meilleurs résultats pertinents possibles pour une requête.

Il faut savoir que le positionnement des sites découlant d’une requête par mots-clés dans les pages de résultats d’un moteur de recherche n’est pas le fruit du hasard. En effet, il dépend principalement d’une série d’algorithmes instaurée par la firme.

En d’autres termes, cette succession d’opérations et d’instructions mises en place par Google a pour but d’effectuer l’analyse des contenus des sites web et de définir leurs pertinences par rapport à une requête donnée. Cela permet ainsi de les classer selon leurs pertinences.

Les buts de la mise en place des algorithmes de Google

Notons également que les algorithmes de Google définissent l’ensemble des critères et facteurs de référencement que les sites web doivent respecter. Ils ont pour mission de :

  • Assurer l’amélioration de la pertinence de ses contenus
  • Mieux réagir face aux modifications des règles
  • Améliorer le taux de trafic

 

II. Quels sont les principaux algorithmes de Google ?

· Le Pagerank (lancement officiel : 1er septembre 1998)

Il s’agit d’un algorithme d’analyse de la popularité d’un site ou encore d’une page web. Cette technologie utilisée par Google permet d’évaluer la qualité et l’importance d’une page web. Cela permet de définir le positionnement que va occuper votre site web dans les SERP ‘s des pages de résultats des moteurs de recherche).

Cet indice de popularité est représenté par un nombre de un à dix. Plus votre chiffre est élevé, plus votre site web est populaire et important. Il faut savoir que jusqu’à aujourd’hui l’algorithme exact utilisé par Google demeure secret. Il est constamment amélioré grâce à des nouvelles fonctionnalités et de nouveaux critères d’analyse du contenu. Certains facteurs influencent le PageRank, notamment, le texte d’ancrage, les liens internes, la probabilité de recevoir un clic, etc.

· Google Caffeine (lancement officiel : 2010)

Il s’agit d’un index de recherche lancé par la firme. Il aide Google à mieux analyser les documents indexés. C’est une refonte du système d’indexation de Google. Cet algorithme a pour mission de crawler puis d’indexer instantanément une page. Il faut savoir qu’avant sa mise en place, Google ne pouvait pas effectuer l’indexation des pages qu’après avoir extrait, étudié et assimilé leur contenu.

En d’autres termes, cet algorithme permet d’augmenter la vitesse de l’indexation. Il offre une rapidité de réponse accrue aux internautes.

· Panda (Février 2011)

Il faut savoir que le filtre Panda est défini comme un « filtre de recherche ». Il a pour mission de faire face aux spams et aux sites disposant d’un contenu de mauvaise qualité ou encore plagié (duplicate content). Il impose une pénalité consistant à déclasser les pages et les sites indésirables pouvant nuire à la qualité du moteur de recherche. De ce fait, en enlevant son index des pages de mauvaise qualité, le moteur de recherche s’assure de rester le meilleur.

Soulignons, toutefois, que par contenu de mauvaise qualité, nous faisons référence à tout contenu présentant des contenus pauvres (un nombre de mots réduit, une complexité lexicale limitée, etc.) négligeant les mises à jour et les optimisations.

· Top Heavy (Janvier 2012)

Appelé aussi en anglais « Page Layout ou Mise en page », cet algorithme est instauré pour pénaliser les sites web proposant une charge de publicités anormale.  En particulier, Top Heavy inflige une sanction pour les sites surchargés en publicités au-dessus de la ligne de flottaison. De ce fait, cet algorithme permet d’identifier les sites concernés et les pénalise au niveau du référencement naturel.

· Pingouin / Penguin (avril 2012)

C’est un filtre de l’algorithme de Google qui est instauré par Google afin d’améliorer la détection d’abus de liens. Il vise en particulier les sites  et, notamment, la détection de réseaux de sites développés uniquement dans le but de créer des liens artificiels. De ce fait, nous pouvons dire qu’il est destiné principalement aux sites qui ne respectent pas les recommandations ainsi que les directives en termes de créations de sites web et les réseaux de liens.

A l’opposé de Google Panda qui ne sanctionne qu’une partie des contenus des sites web, ce filtre pénalise l’intégralité du site. De ce fait, il est très craint par les webmasters.

· Google EMD (Exact Match Domain) : septembre 2012

Cet algorithme permet d’empêcher que les sites ayant une faible qualité soient référencés dans les premiers résultats de recherche de Google uniquement parce que leur nom de domaine correspond à une requête très tapée par les utilisateurs.

Notons que le nom de domaine a un grand impact sur le référencement d’un site. Certains webmasters ont trouvé une ruse pour optimiser leur référencement. Pour cela, ils créent un nom de domaine bien optimisé.

Par exemple, avant la mise en place de cet algorithme, « www.référencement-naturel-pas-cher.com » a de fortes chances que la page d’accueil de ce site se positionne en première place. Cela peut, en effet, se réaliser même si le contenu du site ne correspond pas aux besoins des internautes. De ce fait, l’implantation de cet algorithme a permis d’empêcher ce type de situation.

· Traitement du spam : Payday Loan (juin 2013)

Cet algorithme a pour but d’améliorer la pertinence des pages de résultats de recherche, et ce, en éliminant les résultats assimilables à du spam. Cela permet de garantir une meilleure qualité  des pages. Soulignons que par spams, nous faisons référence aux sites de jeux en ligne, aux contrefaçons, aux contenus pour adultes, aux crédits, aux contrefaçons, etc.

· Le colibri /Hummingbird (septembre 2013)

Nous pouvons dire qu’il s’agit de l’un des algorithmes de Google ayant un fort impact. Grâce à cet algorithme, le moteur de recherche est en mesure de mieux comprendre les recherches des utilisateurs. De ce fait, la recherche devient plus précise et rapide. Cela assure une meilleure qualité de réponses. En effet, il faut savoir qu’aujourd’hui la requête peut être sous la forme d’une phrase complète ou encore une question.

· Pigeon (juillet 2014)

Pigeon optimise les résultats de recherche locaux afin de fournir des solutions plus précises aux requêtes des internautes. De ce fait, chaque utilisateur est en mesure de trouver une solution à proximité de son domicile. Cela s’applique autant sur le moteur de recherche que sur Google Maps.

Cela a un grand impact sur les entreprises locales (restaurants, commerçants, prestataires de services, etc.).

· Google HTTPS (aout 2014)

Grâce à cet algorithme, Google assure à ses internautes une expérience de navigation sécurisée. Il se fonde principalement sur le protocole de sécurité HTTPS. De ce fait, ce moteur de recherche favorise l’utilisation de ce protocole. En effet, les sites web qui ne sont pas conformes à cette règle sont qualifiés de « non sécurisé » sur les navigateurs internet.

· Mobile Friendly (21 avril 2015)

Cet algorithme privilégie essentiellement le référencement des sites web adaptés au mobile. Il a une grande influence sur le SEO des pages web. Voilà qu’avec la démocratisation des tablettes et les smartphones, Google a mis en place cet algorithme. Notons que le moteur de recherche accorde une grande importance à la compatibilité mobile.  De plus, avec l’instauration de l’index mobile first, ces critères se sont renforcés.

· Google Phantom (mai 2015)

N’ayant pas été annoncé officiellement par Google, c’est les webmasters qui se sont rendu des changements au niveau des SERPS. Il porte essentiellement sur la qualité du contenu des sites web. Appelé également « Quality », il est à l’image de Panfa. Il a pour mission d’améliorer la qualité des publications des sites web. Cet algorithme a également pour mission de faire face aux spams, et ce, en pénalisant les sites dotés d’un contenu de mauvaise qualité.

· Rankbrain

Avec cet algorithme, le moteur de recherche Google s’avance peu à peu vers l’instauration de l’intelligence artificielle. Rankbrain donne à Google la possibilité de référencer les sites web. En effet, il a la spécificité de comprendre le sens de plusieurs requêtes formulées de manière différente.

Notons qu’aujourd’hui le moteur de recherche estime que Rankbrain est parmi les tops 3 des facteurs de référencement les plus importants.

· L’algorithme Satellite (mai 2015)

Nous trouvons des sites web disposant des pages dites « satellites » avec des contenus de mauvaise qualité. Grâce à lui, il détecte les sites concernés et les sanctionne. Il identifie, ainsi, les textes plagiés ou de faible valeur.

· Google Publicité interstitielle intrusive (janvier 2017)

En continuité avec son envie de toujours faire prôner la qualité, Google instaure cet algorithme afin d’identifier les bannières interstitielles et pop-up. Cela permet d’optimiser la qualité de lecture du contenu web.

 

III. Quels sont les critères clés pour plaire aux algorithmes de Google ?

Une fois que l’internaute tape une requête sur le moteur de recherche, les sites affichés dans les premières positions de la page des résultats de recherche sont le résultat de plusieurs critères déterminés.

Voici les 8 principaux critères pour répondre aux exigences des algorithmes de Google  :

· Le contenu du site

Il s’agit de l’un des principaux leviers que Google prend en considération. En effet, chaque utilisateur doit retrouver de manière précise la réponse à sa requête. De ce fait, il est important que le contenu proposé par le site web soit à la fois pertinent et de qualité. Le plus, c’est qu’il soit agrémenté de contenus multimédias.

· Placement de liens éditoriaux

Des liens doivent être soigneusement mis en place dans le contenu des pages. Pour les propriétaires des sites web, il est important d’intégrer un nombre raisonnable de liens. Ces derniers doivent également éviter les liens internes ou externes sans valeur.

. Une bonne expérience utilisateur

Notons que l’expérience utilisateur (UX) se présente également comme un critère important de référencement naturel des sites web. En effet, les algorithmes de Google prennent en compte plusieurs paramètres ayant pour but l’amélioration de la navigation des internautes.

Il s’agit d’un facteur essentiel dans le développement d’un site web. Soigner l’expérience utilisateur est, aussi, considéré comme une stratégie de marketing digital.

· Un choix de mots-clés judicieux

Bien choisir les mots clés adaptés au contenu du site améliore considérablement le taux de clics. Cela a également un impact sur le positionnement ainsi que la pertinence du trafic. De ce fait, il est essentiel de bien étudier et choisir les mots clés. Il faut également travailler la sémantique en utilisant les expressions encadrants au mieux ces mots clés et thématiques.

· Un nom de domaine de qualité

Le moteur de recherche assure que le nom de domaine corresponde au contenu du site. C’est un critère de qualité important parce qu’il joue un rôle dans le positionnement du site.

· Un site réactif et adapté aux supports mobiles

Soulignons que pour les algorithmes de Google, le temps de chargement des pages des sites web doit être rapide. Aussi, le site doit être compatible aux smartphones et aux tablettes. Pour le moteur de recherche, il s’agit de l’un des éléments clés pour garantir une bonne expérience utilisateur.

· Crawl

Un dernier point important, c’est qu’un site web doit être non seulement accessible par des liens HTML, mais il doit également contenir un texte. De plus, il doit être bien architecturé afin de permettre aux robots de Google d’explorer les pages les plus importantes du site.

    Faites votre audit SEO gratuit, action préalable à chaque référencement

    En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient exploitées pour l'établissement d'un rapport de référencement..

    0/5 (0 Reviews)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.