Marketing digital : ce qu’il faut savoir

rédaction webVous entendez parler du marketing digital ? Vous souhaitez l’exploiter en faveur de votre business ? Voici ce que vous devez retenir !

Qu’est ce-que le marketing digital ?

Il regroupe différentes spécialités qui ont pour objectif d’améliorer la notoriété de la marque sur le web.

 

Mis en avant ces dernières années par les entreprises de toutes tailles, le marketing digital présente une opportunité de croissance à l’ère de la transformation digitale où tous les consommateurs sont connectés. Ce terme vaste regroupe une multitude de techniques de marketing qui se différencient des facettes du marketing traditionnel par le fait qu’elles soient diffusées sur internet. Découvrons-en les détails !

marketing digital

Sommaire

 

1. Marketing digital : origine

En fait, on n’a commencé de parler du marketing digital qu’à partir du début et la démocratisation de l’internet commerciale. Ainsi, avec la multiplication des canaux en ligne, le marketing digital a commencé à les exploiter pour diffuser les messages commerciaux.

À l’ère du web 1.0, le marketing numérique concernait principalement les newsletters et le référencement naturel dans sa version ancestrale. Ensuite, avec l’arrivée du web 2.0, on a commencé à parler du marketing sur les réseaux sociaux et les blogs. De cette évolution, on a constaté l’émergence de nouvelles spécialités au sein du marketing digital comme le SMA (social media advertising), le SEA (search engine advertising), le marketing de contenu et plus récemment le marketing d’influence.

Il est ainsi difficile de décerner une définition exacte du marketing digital puisque ce dernier exploite de nombreux canaux en ligne, différents supports numériques et de nombreux mécanismes.

 

2. Les grandes spécialités du marketing digital

2.1. Le référencement naturel : SEO

Cette spécialité regroupe l’ensemble des techniques d’optimisation des sites web dans le but d’améliorer leurs classements dans les résultats de recherche principalement sur Google.

Le référencement naturel consiste à :

  • Produire un contenu de qualité, le plus souvent informatif,
  • Optimiser les aspects techniques du fonctionnement d’un site web
  • Améliorer sa notoriété sur le web par l’intermédiaire de l’acquisition des liens à partir des sites de qualité.

Il est conseillé de collaborer avec une agence web seo ayant une bonne réputation pour éviter les pénalités de Google.

 

2.2. Le référencement payant

Le SEA (search engine advertising) consiste à placer des annonces payantes dans les résultats de recherche. En fait, Google a mis en place un système d’enchère qui permet aux annonceurs de miser sur des mots clés relatifs à leurs activités. Le classement des sites web se fait ainsi en fonction de leur qualité globale et la somme misée.

 

2.3. La publicité sur les réseaux sociaux (SMA)

Il s’agit dans ce cas du placement des publicités payantes sur les différents réseaux sociaux. Avec la croissance du nombre d’internautes qui utilisent régulièrement ces réseaux, il est devenu intéressant de les cibler par des publicités optimisées. Le choix du réseau social dépend du type de l’audience cible, puisque chaque réseau possède ses propres particularités.

De façon générale, pour cibler les professionnels on choisit LinkedIn, pour cibler des particuliers on choisit Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, etc. En fait, la segmentation du public cible permet de cerner encore le choix. En fonction des tranches d’âges, du comportement d’achat, des intérêts, etc.

 

2.3. Le marketing d’influence

Cette notion toute nouvelle est apparue suite à l’apparition des influenceurs. Il peut s’agir de youtuber, d’instagrammer, d’un snapchatter, etc. Un influenceur est une personne qui possède une large communauté qui la suit et qui interagit avec ses publications.

Cette nouvelle forme de marketing exploite la relation de confiance qui s’est installée entre l’influenceur et sa communauté pour diffuser des messages commerciaux. Il s’agit dans la plupart du temps d’un placement de produit de la marque.

L’influenceur, en contrepartie, bénéficie de produits gratuits, ou d’une somme d’argent représentant une tranche du chiffre d’affaires qu’il a généré pour la marque, c’est un peu comme le marketing d’affiliation.

 

2.4. Le marketing d’affiliation

Cette forme de marketing met en relation un annonceur et un éditeur ou producteur de contenu digital pour la commercialisation de ses produits ou services contre une commission.

Généralement, l’éditeur touche à un pourcentage de chaque vente qu’il a généré pour la marque à partir de son site ou blog. En fait, c’est une des solutions les plus rentables de monétisation des blogs.

L’éditeur place des liens spéciaux sur son site et qui pointent vers des produits ou des services de la marque. Ces liens font l’objet de tracking pour suivre le comportement de l’internaute et enregistrer toute vente qui pourrait résulter.

 

2.5. Le marketing de contenu (content marketing)

Qu’il s’agisse d’une entreprise du secteur B to B ou B to C, le marketing de contenu permet de multiplier le chiffre d’affaires et améliorer l’image de marque sur le long terme. Le marketing de contenu consiste en la création de contenu et la maintenance d’un blog d’entreprise.

Cette stratégie marketing permet de créer et de renforcer le lien de confiance entre la marque et le consommateur. Elle consiste à lui proposer des ressources gratuites et du brand content pour l’informer et lui ajouter de la valeur.

En fait, il faut adapter votre stratégie de création et de production de contenu pour consolider votre approche inbound marketing.

 

3. Les supports de communication utilisés en marketing digital

Tout message commercial doit être véhiculé par un support qui se charge de sa livraison aux consommateurs. Tout comme le marketing offline, le marketing digital exploite de nombreux supports :

 

3.1. La vidéo

Le format vidéo est de loin le format publicitaire le plus efficace, et ce indépendamment du type de marketing. Combinant image et son, la vidéo permet de créer un certain lien d’identification assez puissant pour inciter le consommateur à consommer.

La vidéo est utilisée le plus souvent dans le SMA, le marketing d’influence et le marketing de contenu. Elle est ainsi diffusée sur les réseaux sociaux et les plateformes spécialisées dans l’hébergement et diffusion des vidéos (YouTube).

 

3.2. L’image

L’image exploite les mêmes mécanismes que la vidéo pour diffuser un message commercial et inciter le consommateur à acheter.

Qu’il s’agisse de photographie, d’un photomontage ou d’une illustration, l’image est omniprésente sur les canaux de communication digitale. Elle est, en fait, un format très utilisé dans les campagnes de SMA ou de marketing d’influence.

 

3.3. Le texte

Même si on estime que ce format publicité a perdu d’efficacité en faveur de l’image et de la vidéo, le texte reste un vecteur publicitaire très puissant. Il permet, en fait, de véhiculer un message commercial ou une suggestion directe. C’est le format excellence du marketing de contenu, du SEO et du SEA.

 

4. Le marketing digital pour les petites entreprises

Comme mentionné au début de cet article, l’e-marketing est l’un des leviers de croissance pour les entreprises de toutes les tailles. Une petite entreprise, un artisan ou un autoentrepreneur doit définir une stratégie marketing pour développer sa notoriété et gagner des clients sur le web pour rester compétitif.

Ainsi, la stratégie digitale de ce type de business doit prendre en considération l’emplacement probable de la clientèle cible et de les viser par les bons messages et les bons formats.

Le référencement local représente la pierre angulaire de toute stratégie digitale d’une entreprise qui intervient sur une échelle locale. Elle vous permet d’atteindre votre cible dans votre zone d’intervention.

Les réseaux sociaux sont également un terrain de jeu favorable pour ces entreprises. Elles doivent, cependant, réussir à se différencier et à créer une communauté fidèle. Le marketing d’influence est également une belle occasion à condition de trouver le bon influenceur pour maximiser votre visibilité.

Mettre en œuvre une campagne de SEA est également favorable, mais il reste cher sur le long terme, c’est pour cette raison qu’on vous conseille toujours de coupler le SEO et le SEA pour un meilleur retour sur investissement (ROI) sur le long terme.

Choisir une agence de marketing digital vous permet de créer des stratégies et mettre en œuvre des actions marketing pour améliorer votre e-réputation et générer de la notoriété.

5/5 (2 Reviews)

1 Commentaire

  • yosra rais 11 novembre 2019 @ 8 h 54 min

    Bonjour,
    Merci pour cet article intéressant et détaillé. Vous avez tout expliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *