Pages zombies SEO : qu’est-ce que c’est ? Comment les traiter ?

En tant que créateur de contenu web, est-ce que vous avez entendu parler de « pages zombies » ? Ces pages ont un grand impact sur le référencement d’un site.

Comment résoudre le problème des « pages zombies » ?

Véritable gêne pour votre site internet, plusieurs méthodes sont à mettre en place pour éviter d’avoir des pages zombies.

 

Il faut savoir que dans le domaine du référencement naturel, le concept des pages zombies réfère principalement aux pages peu fréquentées ou ayant un très peu accès par le biais des résultats naturels de Google. Ce sont des pages qui ont a priori peu d’utilité. Une chose est sûre, c’est que ces pages nuisent fortement au référencement naturel. De ce fait, ce problème très souvent négligé doit être traité depuis son origine pour améliorer le SEO global du site web.

Dans cet article, nous allons essayer de répondre aux questions les plus fréquentes autour des « pages zombies ».

Pages zombies

Sommaire

 

I. Pages zombies : qu’est-ce que c’est ?

Pour commencer, nous pouvons dire que les pages zombies font principalement référence aux pages qui génèrent peu ou absolument pas de visite. Aussi, ces pages ne se positionnent pas ou peu sur des requêtes intéressantes. Elles utilisent du budget crawl (temps réduit durant lequel le moteur de recherche scrute les pages d’un site). Elles condamnent également le potentiel de visibilité des autres pages du site.

En d’autres termes, il s’agit des pages mi- mortes, mi- vivantes qui ont une grande influence sur le potentiel de votre site. Voilà alors l’explication du terme « page zombie ».

Sachez que vous pouvez trouver ce type de page sur différents sites (e-commerce ou vitrine).

Nombreuses sont les caractéristiques qui permettent d’identifier une page zombie. Généralement, elle rassemble beaucoup de dysfonctionnement, ce qui fait d’elle une page sans aucun intérêt pour l’internaute et les algorithmes de Google. Notons que les moteurs de recherche comme Google positionnent un site web suivant la qualité des contenus, mais aussi la structuration des rubriques présentées et l’expérience client. Voici quelques exemples :

I.1. Les pages faiblement ou pas du tout optimisées SEO

Le référencement d’une page web est principalement basé sur l’utilisation de mots clés spécifiques, mais également sur la structure du contenu dans sa globalité. Un titre SEO trop long (dépassant 80 caractères), des balises Alt et des légendes manquantes, des balises hn mal placées, plusieurs éléments qui vont faire que votre page sera sous-évaluée par les robots de Google.

 

I.2. Problème d’indexation Google

Ici, nous faisons référence aux pages qui n’ont pas de visiteurs. Cela est dû au fait que Google a du mal à crawler rapidement les pages du site. En effet, il faut savoir que les robots de Google (Googlebot) accordent une durée proportionnelle au nombre de pages que contient un site. De ce fait, lorsque les robots mettent trop de temps à se charger ou que certains scripts ne fonctionnent pas, l’algorithme de Google ne les indexe pas rapidement.

 

I.3. Les pages non responsives

De plus en plus, la priorité est attribuée aux smartphones. Pour une page qui met beaucoup de temps à s’afficher ou qui propose un rendu graphique peu attrayant, Google va estimer qu’elle propose une expérience utilisateur médiocre ou de faible qualité. De ce fait, elle est déclassée.

 

I.4. Les pages que les crawls ne détectent pas

Appelées aussi « pages orphelines », ces pages sont totalement abandonnées dans le maillage interne. Les moteurs de recherche peuvent les détecter, certes, mais il ne les positionne pas. Cela est dû, malheureusement, au manque de backlinks.

 

I.5. Les annexes jugées « sans intérêt »

Ce type de pages se trouve, généralement, en bas d’un site ou footer. Aussi, très souvent, les internautes n’y prêtent pas attention. Prenons, par exemple, les pages de « Les mentions légales », « la politique de confidentialité », « le glossaire », etc. c’est pour cette raison qu’elles ne sont pas référencées.

 

II. Pages zombies : quel impact sur votre référencement SEO ?

Pour vous expliquer implicitement l’impact des pages zombies sur votre référencement SEO, nous pouvons vous dire : un fruit pourri est toujours mauvais pour le panier. Ainsi par analogie à cette image, vous pouvez comprendre qu’une page zombie va finir, tôt ou tard, par desservir la globalité de votre site.

De plus en plus, les spécialistes du web incitent les créateurs de contenus à produire des sites web de qualité offrant une très belle expérience utilisateur aux internautes.

Même si jusqu’à ce jour, on ignore quels sont les critères spécifiques sur lesquels se basent les algorithmes de Google pour son positionnement, l’important reste d’avoir des pages avec des contenus utiles.

Ayez toujours à l’esprit que même si vous bénéficiez d’un bon maillage interne de qualité, Google peut ne pas vous indexer ou même mal vous positionner. Sachez, ainsi, que ces pages zombies sont un véritable handicap pour la globalité de votre site. De même, elles génèrent un faible taux de conversion.

 

III. Comment savoir que son site comporte des pages zombies ?

Perdre de position face aux concurrents ne se présente pas comme l’indice le plus flagrant des pages zombies. En effet, d’autres signaux annonciateurs peuvent vous éclairer. En effet, la stagnation de vos indicateurs de performances depuis plus d’un an ou encore la baisse de votre place dans le SERP sont également des indices à prendre en considération.

De ce fait, sachez que faire un travail d’optimisation n’est pas suffisant.

 

IV. Quelles sont les actions à effectuer pour la purification du site ?

IV.1. Comment procéder ?

C’est principalement selon les résultats du diagnostic que vous pouvez identifier les raisons de la présence de ces pages zombies. Toutefois, toutes les pages n’ont pas évidemment le même problème. C’est pour cette raison que nous allons proposer quelques procédés à effectuer :

  • Soigner et corriger l’optimisation SEO des pages récupérables (améliorer le choix des mots clés, actualiser les contenus, utiliser un balisage Alt et Hn simplifié, des backlinks fonctionnels, etc.)
  • Fusionner les pages qui sont comme des doublons
  • Eliminer et supprimer les pages ayant un indice zombie élevé
  • Vérifiez toujours les détails comme l’affichage et la date de publication

 

IV.2. Quels avantages pouvez-vous tirer du traitement des pages zombies ?

Comme nous l’avons vu précédemment, ces pages zombies nuisent fortement à la qualité d’un site web. De ce fait, essayer de les traiter permet de monter dans l’estime des robots de Google. Ce qui va vous garantir une grande influence sur :

  • Votre budget de crawl Google
  • L’expérience utilisateur UX (Contenus de qualité = moins de taux de rebond = plus de taux de conversion)
  • Le Quality Score (UX positif = meilleur positionnement dans les résultats de recherche)

 

Conclusion

En termes de conclusion, nous pouvons dire que les pages zombies sont des pages qui apportent peu de trafic. Elles sont quasi inaccessibles pas les résultats des moteurs de recherche. De ce fait, afin d’éviter que ces pages nuisent fortement à la visibilité de l’ensemble de votre site, il est essentiel de les détecter pour bien les traiter.

5/5 (1 Review)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *