Notre petit guide sur les liens sponsorisés

Vous pensez que vous devez peut-être envisager une campagne de liens sponsorisés afin de développer votre activité, mais vous hésitez ? Nous vous aidons à décider !

Pourquoi se lancer dans une campagne de liens sponsorisés ?

Parce que ça améliore votre trafic, votre notoriété et votre rendement.

 

Vous envisagez de vous lancer dans une campagne de publicité en ligne pour augmenter le trafic sur votre site internet : les liens sponsorisés sont une solution efficace et simple. Grâce à un lien sponsorisé, votre site sera immédiatement visible et classé parmi les premiers résultats des moteurs de recherche.

liens sponsorisés

 

Sommaire

 

I. Liens sponsorisés : définition

Le lien sponsorisé, appelé aussi lien commercial et lien promotionnel, représente un lien publicitaire en ligne qui renvoie vers un produit, une prestation ou toute autre offre devant de faire l’objet d’une publicité.

Les liens sponsorisés sont privilégiés dans le domaine du Marketing de contenu et du marketing web. On les trouve sur les pages de résultats des moteurs de recherche (Google, Yahoo, MSN), sur les sites et sur les réseaux sociaux comme Facebook et LinkedIn, sous forme de liens contextuels.

 

II. Affichage des liens sponsorisés

Avant, le lien sponsorisé apparaissait au-dessus des résultats naturels (SERP), à droite de la page de résultats ou dans un encart de couleur avec la notion « liens sponsorisés » ou similaire.

Il est généralement conçu sous forme de texte mais on peut le trouver parfois sous forme d’image ou de vidéo.

Par ailleurs, les annonces publicitaires s’affichent si l’internaute effectue une recherche sur un mot-clé qui est ciblé par l’annonce.

Depuis février 2016, le moteur de recherche Google applique de nombreux changements dans l’affichage de ces publicités :

  • La suppression de la colonne de publicité qui est à droite des résultats de recherche, sauf l’affichage des « product listing ads » et la publicité intégrée au Knowledge Graph,
  • L’ajout d’une 4 ème publicité en tête de la liste au lieu de 3, en ce qui concerne les requêtes particulièrement concurrentielles.

Toutefois, la typographie des liens naturels et sponsorisés devient très semblable. Cela rend la distinction un peu difficile dans l’esprit de l’internaute lambda.

Le lien sponsorisé se définit par 3 zones : le titre, la description et l’adresse internet ou URL.

 

III. Le positionnement du lien sponsorisé

III.1. Définition

Les liens sponsorisés s’affichent suivant un positionnement précis. Le positionnement signifie la place de l’annonce dans un classement de liens sur la page des résultats.

Ce positionnement est une notion importante dont vous devez tenir compte. En effet, il détermine la visibilité et définit le trafic drainé.

III.2. Les critères de classement

  • L’enchère maximum (CPC max) : l’annonceur doit décider du prix maximum qu’il pourra payer par mot clé (généralement entre 0,01 et 50 euros par clic).
  • Le taux de clic (CTR) : c’est le principal critère de classement.
  • La pertinence du site web de l’annonceur par rapport à la requête de l’internaute, le design, son ergonomie, le temps de réponse du serveur, ainsi que plusieurs autres critères qui sont aussi pris en considération par l’algorithme Google.
  • Des critères annexes qui sont surtout liés à la qualité du lien et la qualité du site de destination.

 

IV. La part des liens sponsorisés dans le marché du marketing web

Aujourd’hui, selon le Journal du Net, les liens promotionnels représentent plus de 40 % du marché du web marketing. Pour NetEco2, les liens sponsorisés ont atteint 800 millions d’euros. Par ailleurs, le secteur des bannières représente 510 M€ et le secteur des annuaires représente 420 M€. D’autre part, l’affiliation représente 140 M€, les comparateurs 90 M€, l’emailing 130 M€ et le marketing mobile 20 M€.

 

V. Les origines des liens commerciaux

Ce type de publicité sur Internet est un nouveau mode de marketing. Il est apparu, la première fois, en 1997 chez GoTo, société qui va devenir plus tard Overture, par laquelle cette solution sera démocratisée.

En 2003, la technologie a été rachetée par Yahoo! pour une valeur de 1,6 milliard de dollars, cependant, l’envol de ce modèle publicitaire a eu lieu lorsque Google l’a intégré à son programme publicitaire (CPC, AdWords / Google Ads) en 2003.

 

VI. Les liens contextuels

Les liens contextuels fonctionnent différemment des liens sponsorisés classiques. En effet, ils n’apparaissent pas suite à une requête par l’internaute, mais ils se diffusent comme des bannières, selon le contenu de la page visitée par l’internaute.

Ces liens se trouvent ainsi beaucoup moins cliqués, toutefois, ils permettent généralement d’être plus au moins pertinents. En fait, le moteur cherchera dans les pages de contenu une adéquation avec les textes publicitaires. Ensuite, il décidera de la diffusion selon l’enchère.

 

VII. Les images sponsorisées

Le texte peut dorénavant inclure des images ainsi que d’autres éléments, voire même représenter un diaporama ou une vidéo. Les liens sponsorisés sont souvent placés en haut d’une page ou d’un moteur de recherche en matière de Brand content. C’est un moyen de rémunération pour les sites internet qui hébergent le lien sponsorisé et également un moyen de publicité et de référencement.

La rémunération se fait au CPC (coût par clic) ou bien en One Shot s’il s’agit d’un paiement pour placer un lien sponsorisé dans un article.

 

VIII. Varier les modèles

Le lien promotionnel doit aboutir à une certaine conversion pour être efficace. Ainsi, il faut bien choisir l’ancre, soit, le texte du lien ou sa forme dans le cas d’une image ou de vidéos. Par ailleurs, il est possible d’intégrer le lien sponsorisé dans un article sponsorisé. Il s’agit donc d’un lien contextualisé qui va optimiser le référencement du site web vers lequel il pointe. Les plateformes qui peuvent mettent en relation les annonceurs et les éditeurs sont multiples.

 

IX. Le principe de base des liens sponsorisés : le système de facturation : CPC

Les liens sponsorisés fonctionnent principalement au CPC (coût par clic / cost per clic). Ce modèle renvoie à la base de facturation proposée par la régie du moteur de recherche (Google Ads, Microsoft Advertising) à l’annonceur, et ce, à chaque fois qu’un internaute clique sur le lien. Le CPC dépend du support de diffusion, de la concurrence sectorielle, du ciblage (thématique, géolocalisé, CSP…), et de l’enchère.

Un lien commercial Google permet principalement de développer votre activité et d’améliorer votre notoriété. Le paiement se fait selon les résultats (par exemple, quand des utilisateurs cliquent sur le lien renvoyant vers votre site internet ou lorsqu’ils vous appellent).

 

X. Définitions : SEM, SEO, SEA

Il est important, avant de continuer, de faire la différence entre certaines expressions qui désignent un lien sponsorisé. Dans le domaine du marketing en ligne, plusieurs termes renvoient à ce levier : liens commerciaux, référencement payant et SEM (abréviation de « Search Engine Marketing ») sont les termes les plus récurrents.

Le dernier terme est utilisé de façon erronée, en effet, c’est le terme SEA qui devrait être utilisé (Search Engine Advertising). Le SEM regroupe à la fois le SEA et le SEO (Search Engine Optimization / référencement naturel).

X.1. Le SEA / référencement payant

Il s’agit d’acheter des liens dans les moteurs de recherche. L’annonceur peut alors acheter des mots clés tapés par les internautes pour afficher un lien publicitaire sur ces requêtes. Ces liens partagent l’affiche des pages de résultats des moteurs avec d’autres liens « naturels », qui sont issus de l’algorithme du moteur de recherche utilisé.

X.2. Le SEM

Le terme SEM (contrairement au SEO) veut dire Search Engine Marketing. Il renvoie à toutes les techniques qui permettent d’optimiser une campagne d’achats de mots-clés (liens sponsorisés).

X.3. Le SEO / référencement naturel

Le référencement naturel renvoie à l’ensemble des techniques permettant d’améliorer le positionnement d’un site ou d’un ensemble de pages et des classes sur les premiers résultats naturels (organiques) du moteur de recherche qui correspond aux requêtes visées des Internautes.

Le « graal » du référencement naturel est ainsi de grimper en première position sur la 1ère page de Google correspondant à la requête visée.

 

XI. Les avantages des liens sponsorisés

Le principal avantage des liens sponsorisés consiste à améliorer votre visibilité et accroître le trafic sur votre site. Par ailleurs, grâce à Google AdSense, votre annonce peut apparaître sur des sites ayant des thèmes similaires au vôtre.

Les liens sponsorisés aident à :

  • Générer du trafic qualifié ;
  • Faire la publicité sur ses produits et services pour les vendre par la suite sur un site e-commerce ;
    Générer des leads et diriger des prospects vers des formulaires de contact qui se trouvent sur son site.

Par ailleurs, le référencement payant peut représenter un levier de marketing très important et intéressant vu l’importance du volume de recherches qui est réalisé mensuellement en France. Dans le monde entier, le moteur de recherche Google enregistre environ 100 milliards de requêtes par mois.

En ajout, les liens commerciaux permettent de toucher des consommateurs ciblés et au bon moment. Contrairement à la publicité traditionnelle, les liens payants se présentent comme un excellent moyen pour toucher une audience qualifiée.
De plus, en comparaison avec les autres formes de publicité, les liens sponsorisés offrent un rapport efficacité-prix plus intéressant.

 

XII. Les inconvénients des liens sponsorisés

Les liens sponsorisés coûtent un peu cher. C’est l’importance de votre budget qui va déterminer la visibilité de votre annonce. Plus le budget est élevé, plus l’annonce sera mieux positionnée.

Par ailleurs, contrairement au référencement naturel, le référencement payant fonctionne à court terme. Lorsque vous ne payez plus, votre annonce n’apparaîtra plus.

 

XIII. Le principe d’achat de mots-clés sur les différents moteurs de recherche

Le principe de fonctionnement des liens sponsorisés est le même pour les 3 principaux moteurs de recherche. Il faut commencer par identifier les mots-clés qui seront tapés par les internautes et auxquels vous souhaitez associer vos annonces.

Ensuite, vous achetez ces mots-clés en passant par un mécanisme d’enchères en déterminant le coût par clic que vous trouvez que vous êtes prêt à payer.

Tous les moteurs fonctionnent principalement sur le principe d’une rémunération à la performance. Ainsi, vous ne payez que lorsqu’un internaute clique sur votre annonce.

 

XIV. Comment créer un lien sponsorisé ?

XIV. 1. Choisir votre prestataire

Il faut commencer d’abord par s’inscrire à un programme de liens sponsorisés (moteur de recherche ou un site spécialisé en la vente de mots-clés). Le choix est large, parmi les prestataires les plus récurrents, les plus connus et les plus utilisés, on cite : Google AdWords, Yahoo Search Marketing et Microsoft Advertising. En France, le moteur Google représente environ 92% des recherches.

XIV.2. Créer votre annonce

Votre annonce doit être courte et percutante, le plus souvent sous forme de texte. L’annonce représente un descriptif de votre produit ou de votre prestation. Elle doit encourager les internautes à cliquer afin d’en savoir plus. Vous pouvez communiquer, par exemple, sur une promotion ou sur une information événementielle.

Afin que votre annonce soit efficace et attractive, elle doit :

  • Être clair,
  • Communiquer sur vos prix attractifs,
  • Indiquer votre nom de marque, le nom de votre entreprise,
  • Ne pas contenir des expressions de type « cliquez ici », etc.

XIV.3. Choisir vos mots-clés

Des outils sont disponibles afin de faciliter votre choix de mots clés :

-Testez le générateur de mots-clés du moteur Google !

Vous pouvez choisir, à titre d’exemple, des mots-clés qui sont couramment utilisés par les internautes, des mots-clés génériques ou concurrentiels. Certes ces mots sont plus efficaces, cependant, ils sont généralement plus chers. Par ailleurs, vous pouvez ajouter ou retirer des mots-clés lors de la prestation.

Voici des adresses utiles :

– Pour Google : https://adwords.google.fr  / le Keyword Tool de Google
– Pour Bing (Microsoft) et Yahoo : http://advertise.bingads.microsoft.com/fr-fr/accueil

Afin de pouvoir utiliser ces interfaces, il faut s’y inscrire et saisir vos coordonnées de Carte Bleue. Vous pouvez, par la suite, créer vos campagnes en sélectionnant et choisissant des mots-clés, en rédigeant les annonces et en plaçant des enchères sur les mots clés choisis. Vous pouvez, par ailleurs, interrompre à tout moment vos campagnes ou en changer certains de leurs paramètres.

Vous pouvez aussi faire appel à une agence web SEO (généralement, une agence web SEO propose également du SEA) pour gérer vos campagnes selon vos objectifs. Vous devrez ainsi prendre en considération les honoraires de gestion.

XIV.4. Déterminer votre budget

Comme nous l’avons déjà évoqué au-dessus, la tarification des liens promotionnels fonctionne au « coût par clic » : le moteur de recherche où apparaît l’annonce est rémunéré à chaque fois qu’un internaute y clique.

Le coût du clic est très variable. Certains mots-clés sont en effet plus demandés que d’autres, le coût sera ainsi beaucoup plus élevé.

Sachez, toutefois, qu’il est possible de maîtriser votre budget. Vous pouvez, en fait, choisir de ne pas dépasser une telle ou telle somme. Une fois la somme est atteinte par un certain nombre de clics, votre annonce n’apparaîtra plus.

Remarque :

On peut dégager certains intervalles de tarifs :

  • Un mot-clé qui est peu concurrentiel peut être estimé à 0,10 € par clic au minimum ;
  • Afin d’être mieux placé, on peut compter entre 0,15 et 0,25 € par clic ;
  • Pour les mots clés plus concurrentiels : entre 1 et 2 € par clic ;
  • Evidemment, les prix peuvent continuer de grimper avec le temps.

En 2011, le mot-clé le plus cher aux États-Unis a été « assurance », avec un prix de 54,91 $ le clic !

 

XV. Optimiser votre campagne SEA

Votre prestataire propose des outils d’observation, d’analyses et de statistiques afin de pouvoir optimiser votre campagne de liens sponsorisés. Ainsi, vous pourrez suivre le résultat de votre campagne en temps réel.

Selon les statistiques obtenues, vous pouvez modifier les mots-clés ou les expressions, prévoir une augmentation ou une baisse du budget.

Votre campagne de liens sponsorisés peut durer autant de temps que vous le souhaitez. Cependant, pour une campagne efficace, il faut compter 15 jours au minimum.

 

XVI. Astuces pour optimiser votre campagne

  • Classez vos groupes d’annonces ainsi que vos mots-clés en vous appuyant sur les intentions de recherche des internautes. Cela vous permettra d’améliorer vos performances et d’avoir un meilleur taux de conversion,
  • Personnalisez votre page de destination veillez à ce qu’elle soit facile à comprendre,
  • Il faut inclure le mot-clé dans votre annonce publicitaire,
  • Organisez votre compte Google Ads afin de pouvoir bien séparer les groupes d’annonces et mieux analyser leurs rentabilités,
  • Vous pouvez mettre en concurrence au moins 2 annonces dans le même groupe

 

Conclusion

Les liens sponsorisés représentent une forme de publicité et de marketing en ligne très efficace vu qu’elle cible des prospects potentiels et permet d’améliorer considérablement le trafic web.

Cependant, une campagne de liens sponsorisés peut coûter cher et doit être associée parallèlement à un site web bien élaboré. En effet, aujourd’hui, Google prend en considération également la qualité du site même lorsqu’il s’agit de référencement payant.

    Faites votre audit SEO gratuit, action préalable à chaque référencement

    En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient exploitées pour l'établissement d'un rapport de référencement..

    0/5 (0 Reviews)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.