Découvrez le lexique de référencement SEO et SEA 2022

Comme tous les domaines professionnels, le domaine du web a lui aussi développé, au fil des années, son propre jargon. Si vous êtes un véritable novice dans ce domaine, vous aurez un peu du mal à comprendre un expert ou encore à connaître le sens de certains acronymes et autres termes en rapport avec ce secteur.

 

En effet, en effectuant quelques recherches, vous allez sûrement rencontrer des termes techniques liés au développement web, par exemple, ou encore à l’utilisation d’internet.

 

Dans cet article, nous allons aborder le vocabulaire spécifique concernant le référencement naturel (SEO) et le référencement payant (SEA).

lexique référencement

Sommaire

 

I. Lexique SEO pour comprendre le référencement naturel

Si vous souhaitez travailler dans le domaine du marketing digital, la première étape à faire est de connaître sur les bouts de doigts, en premier temps,  les différents termes qui composent ce que l’on appelle le référencement naturel (SEO).

Qu’est-ce que le SEO (Search Engine Optimization) ?

Le SEO ou le référencement naturel permet de générer un trafic gratuit et de qualité sur un site depuis les moteurs de recherche. Il s’agit d’une technique qui permet d’optimiser les pages web et l’ensemble d’un site web pour répondre aux exigences des moteurs, notamment, Google.

Le référencement naturel permet également d’améliorer la visibilité d’un site. Il agit principalement sur le trafic organique d’un site. Ici, on parle de trafic qui provient directement des résultats naturels et non sponsorisés des moteurs de recherche. Nous trouvons 3 principaux piliers du SEO : la technique, la sémantique et la popularité. Le référencement naturel a l’avantage de durer dans le temps. En effet, c’est une source de visibilité à long terme.

google search console

·  Algorithme

Il s’agit d’un ensemble de techniques de calcul, utilisées par les moteurs de recherche comme Google. Il a pour but de définir le classement d’une page web sur une page de recherche (SERP). L’algorithme de Google se compose de pas moins de 200 critères.

· Ancre de lien

Il fait référence au texte cliquable d’un lien vers une autre page. Il est important de ne pas choisir par hasard les ancres. En effet, ils ont une grande importance en SEO. De ce fait, une ancre doit comporter les mots clés de la page cible.

· Autocomplétion

Il s’agit d’une fonction en mesure de suggérer des mots clés complémentaires lorsqu’un internaute tape une requête. L’autocomplétion comporte deux principales fonctionnalités :

  • Google Suggest (suggestions sur la page d’accueil)
  • Google Instant (suggestions dans la barre du moteur)

· Backlink

En français, cela donne le « lien retour ». Il s’agit principalement d’un lien qui pointe vers votre site. Plus le site qui pointe vers le vôtre est réputé et populaire, plus le moteur de recherche appréciera le backlink. De ce fait, il est important d’obtenir des liens entrants de bonne qualité.

·  Balise html

Pour simplifier la définition, il faut savoir que HTML se présente comme un langage d’internet. C’est sur lui que les robots de Google se basent pour effectuer l’analyse des contenus de votre site web. Ce langage comprend principalement de balises. Ces dernières sont utilisées pour décrire la structure du document.

· Balise title

Il s’agit du titre d’une page HTML qui se présente dans le code dans le document dans l’entête HTML. Cette balise est importante en SEO. Elle doit se composer d’un texte qui résume le sujet de la page. Aussi, elle correspond au titre cliquable en bleu affiché dans le SERP de Google. La balise title est limitée à environ 70 caractères.

 Il faut savoir qu’une balise title doit essentiellement comporter le ou les mots clés.

·  Bot

C’est le surnom qu’on attribue aux Googlebots. Ces derniers sont les robots qui analysent les pages d’un site web.

· Appel à l’action (Call-to-action)

Comme son nom laisse entendre, un appel à l’action incite les lecteurs à agir (inscription à une newsletter, téléchargement d’un guide rédaction, etc.).

· Camel Case

Cette technique consiste à rédiger un ensemble de termes, espacés ou non, en mettant en Majuscule la première lettre de chaque mot. Une pratique très courante, elle a pour but d’attirer l’attention de l’internaute.

· Crawl

C’est l’exploitation d’un site web par les robots d’un moteur de recherche. Cette technique permet de classifier une page web dans les résultats de recherche. Le robot qui se charge de cette action c’est : le crawler.

· Contenu dupliqué

Il s’agit d’un contenu totalement ou partiellement repris sur plusieurs pages. Cela peut être soit sur un site externe ou même sur votre propre site. Google pénalise tout contenu dupliqué, et ce, en le déclassant dans le SERP.

·  Désindexation

Cette technique SEO permet de montrer aux moteurs de recherche comme la suppression ou la déconsidération de certaines pages. Généralement, des pages désindexées sont des pages qui sont jugées de faible qualité ou celles considérées comme privées.  Pour simplifier la définition, nous pouvons dire que c’est une méthode qui permet d’éliminer de Google toutes les pages inutiles à l’utilisateur.

· EMD

C’est un site web dont le nom de domaine est doté d’un ou plusieurs mots clés correspondant à sa thématique. Cette technique permet d’obtenir un meilleur référencement. Par exemple : «  www.acheterrideauxmétalliquesparis.com ».

· Featured snippet

On parle généralement de featured snippet pour faire référence à un encadré en position zéro du SERP. Il propose une réponse que le moteur de recherche considère comme pertinente pour l’internaute. La plupart du temps, un featured snippet donne une réponse à une question « Comment…? ».

·  Fil d’Ariane

Il s’agit d’un élément cliquable situé en haut de la page permettant à tout utilisateur de se retrouver sur un site web.

·  Googlebot

C’est le nom du robot d’exploration de Google. II a pour mission de crawler les pages d’un site en suivant les liens qu’elles comportent. Cela lui permet d’indexer les nouveaux contenus ou encore les contenus mis à jour.

· Google Search Console

C’est un outil gratuit proposé par le moteur de recherche Google à chaque administrateur d’un site web. Il a pour mission de vérifier si un site a été indexé ou pas. Google Search Console permet également de définir les mots clés qui ont mené les internautes au site en question. Il s’agit d’un outil qui permet d’améliorer considérablement son SEO.

· Hn

Les hn ou les balises de titre hn se présentent comme des balises prévues pour la hiérarchisation des contenus des sites. Elles sont au nombre de six (H1, H2, H3, H4, H5, H6.).

· HTML (HyperText Markup Language)

C’est tout simplement le langage internet qui permet la mise en forme du contenu d’un site web.

· HTTPS (Hypertext Transfer Protocol Secure)

Il s’agit de la version sécurisée du langage informatique http. Google a récemment déclaré que l’un des critères pris en considération par son algorithme c’est la présence d’une version sécurisée.

· Indexation

C’est l’action du robot de Google qui indexe un site. Cela veut dire que Googlebot visite le site, parcourt son contenu et l’indexe (en le stockant dans les serveurs du moteur de recherche). Google Search  propose des informations détaillées sur l’indexation ainsi que sur le classement d’un site web sur Google.

· Index Mobile First

Il s’agit d’une nouvelle manière d’analyser un site web pour Google. En effet, au lieu d’explorer la version bureau, Googlebot parcourt sa version mobile.

· Key Perormance Indicator (KPI)

En français, il s’agit de l’indicateur clé de performance. Comme son nom l’indique, il permet de suivre les performances d’un site web comme le taux de rebond, par exemple. Il se présente sous plusieurs formes : un taux, un coefficient, etc.

· Lien naturel

Contrairement aux liens payants (annonces commerciales), c’est le lien qu’on trouve dans résultats organiques du SERP. Notons qu’une page de résultats comporte, généralement, 10 liens organiques.

· Lien profond

Il s’agit d’un hyperlien pointant vers une page d’un site web autre la page d’accueil. Il est essentiel pour optimiser le référencement de toutes les pages.

· Linkbaitin

Il désigne « appât de liens ». Le linkbaiting consiste à créer de l’excellent contenu pour attirer naturellement des liens d’autres sites web ou encore des réseaux sociaux. Pour cela, il suffit de produire un contenu de forte valeur ajoutée sur un sujet très recherché.

· Longue traîne

Il s’agit d’une expression clé peu recherchée par les utilisateurs. La longue traîne est généralement peu concurrentielle. Cependant, cumulée, elle représente une véritable source de trafic. Cette technique de référencement se compose d’au moins trois ou quatre mots clés qui sont très spécifiques à une information ou un produit proposé.

· Maillage interne

Appelé également comme le maillage de liens, c’est la mise en place de liens entre les pages d’un site internet. Ce linking interne permet de déterminer l’architecture d’un site. Soigner le maillage interne d’un site web permet de fluidifier la navigation à l’intérieur du site, mais aussi, cela optimise son référencement.

· Méta description

Il s’agit d’un élément qui s’affiche sous le titre cliquable dans la page de recherche. La méta-description joue un rôle important en référencement naturel. C’est une excellente manière d’inciter l’internaute à cliquer sur le lien, et ce, en décrivant le contenu de la page.

Pour avoir une méta description performante, il faut faire court. En effet, une ou deux phrases suffisent (soit 160 caractères max). Aussi, elle doit avoir un contenu unique pour chaque page d’un site web.

· Mot clé

En référencement naturel, le mot clé fait référence à toute requête qu’un internaute tape dans le moteur de recherche. Il a une grande importance. En  effet, il permet à une page d’être visible dans les résultats de moteurs de recherche, mais également des utilisateurs. De ce fait, il est essentiel de bien choisir ses mots-clés, et ce, en les adaptant à son secteur d’activité.

· Negative SEO

C’est l’ensemble de techniques ayant pour objectif de réduire la visibilité d’un site web concurrent. Parmi elles, nous citons le Google Bombing. Ce dernier consiste à envoyer plusieurs liens de faible qualité à un site pour le faire pénaliser par Google. Cependant, il faut savoir que cette technique est punie par la loi.

·  Netlinking

Appelée également « linking externe », cette méthode est fondamentale en SEO. Cela consiste à accroitre le nombre de liens hypertextes pointant vers un site internet. Le but principal est d’améliorer sa visibilité.

·  Optimisation SEO

Cela fait référence à l’ensemble de méthodes utilisées pour optimiser le référencement naturel d’un site. Parmi ces techniques, nous citons : l’optimisation des balises, la création du contenu qualitatif,  la définition d’une stratégie mots-clés, etc.

· Page rank

Il s’agit d’un indice de pertinence de l’algorithme de Google. Il permet de faire l’analyse de la quantité et qualité des liens pointant vers une page web.

· Panda

C’est un filtre de l’algorithme de moteur de recherche Google. Il a pour mission de pénaliser les sites web ayant des contenus de mauvaise qualité. En d’autres termes, il pénalise les contenus produits pour être mieux référencé, et non pour répondre aux besoins de l’utilisateur.

·  Penguin

Un autre filtre algorithmique instauré en 2012. Il a pour mission de pénaliser tout site web qui opte pour une stratégie de backlinks artificiels.

· Pigeon

Cet algorithme est principalement créé pour optimiser le référencement local. En effet, avec ce filtre, le positionnement des sites dans le SERP change en fonction de la situation géographique de l’utilisateur qui tape la requête.

· Positionnement

C’est le classement d’une page web dans la page des résultats de recherche sur requête précise.

· La position zéro

La position zéro de Google a clairement une visée informative. L’objectif étant d’inciter l’internaute à rester le plus possible chez le géant américain plutôt que d’aller chercher l’info ailleurs.

· Redirection

C’est une pratique très utilisée en SEO. Il arrive des fois qu’un utilisateur soit redirigé vers une autre page que celle prévue au départ. Elle est généralement utilisée en cas de refonte d’un site Internet afin d’éviter les erreurs.

La redirection 301 permet d’indiquer que le contenu d’une page n’est plus disponible à l’URL mentionnée. Elle assure que les internautes sont redirigés vers la nouvelle URL.

· Référencement on-page

Il s’agit de l’ensemble de méthodes réalisées pour optimiser les pages d’un site. Ces actions peuvent être du référencement du contenu texte, des vidéos, des visuels, etc.

· Référencement off-page

Il s’agit de l’ensemble de méthodes réalisées pour optimiser « l’extérieur » d’un site (comme la recherche de backlinks, par exemple).

· Responsive

C’est un terme qui qualifie un site compatible sur mobile et tablette. Il faut savoir qu’assurer qu’un site soit responsive se présente comme un véritable critère de référencement.

· SERP (Search Engine Result Page)

C’est la page de résultats quand un internaute tape une requête sur un moteur de recherche. Il contient, généralement, plusieurs informations comme les liens naturels, les annonces, map, etc.

· Taux de rebond

C’est un indicateur de webanalytics qui calcule le pourcentage d’utilisateurs ayant consulté une page d’un site sans pour autant consulter d’autres pages. Afin de bien améliorer votre taux de rebond, il faut bien travailler votre maillage interne.

· Title

Il s’agit de la balise qui fait référence au lien bleu cliquable dans les résultats de recherche. Il faut savoir également que cette balise joue un rôle important dans le référencement naturel. En effet, une balise title de qualité va attirer plus d’internautes, ce qui va permettre, ainsi, d’augmenter le nombre de clics.

· Trafic organique

Contrairement au trafic payant, il s’agit du trafic qui résulte du référencement naturel (SEO).

· Visibilité

Ce terme signifie l’exposition d’un site internet dans les moteurs de recherche. Chaque propriétaire d’un site web ayant choisi une stratégie de référencement naturel a pour but d’améliorer sa visibilité. En effet, il cherche à apparaître dans les premières places sur des requêtes ciblées.

 

II. Lexique SEA pour comprendre le référencement payant

Qu’est-ce que le SEA (Search Engine Advertising) ?

Il faut savoir que l’acronyme SEA signifie la publicité sur les moteurs de recherche (Google, Bing, yahoo, etc.). Il s’agit d’une forme de référencement qui donne la possibilité aux sites web d’améliorer considérablement leur visibilité dans les pages de résultats de recherche. Chaque moteur de recherche a à sa disposition sa propre plateforme publicitaire. Par exemple, Google possède AdWords. Le moteur de recherche Bing dispose de Bing Ads.

Contrairement au référencement naturel (SEO), c’est une méthode de référencement payante. Avec le SEA, vous n’aurez pas besoin d’utiliser de multiples techniques SEO pour séduire les exigences de Google. Il vous suffit de payer pour bénéficier d’une visibilité de votre site sur les moteurs de recherche. Toutefois, le SEA ne consiste pas uniquement à payer de l’argent pour être visible. En effet, il est important de choisir les mots-clés et d’avoir une bonne connaissance du marché pour assurer un bon positionnement.

Pour résumer, nous pouvons dire que ce type de référencement est la stratégie de mise en place de liens sponsorisés.  Pour cela, vous devez acheter des espaces sur les moteurs de recherche et des mots clés.

Cependant, sachez que dans le marketing web, cette méthode de référencement payant peut être complémentaire aux techniques de référencement naturel.

google ads diag

· Google Ads

Anciennement appelé Google Adwords, il s’agit de la régie publicitaire de Google. Elle a été créée par Google le 23 octobre 2000 aux États-Unis. C’est un système de référencement payant qui permet à chaque propriétaire d’entreprise de promouvoir ses services ou ses produits. En effet, il permet de réaliser des campagnes publicitaires en ligne.  Il met à disposition des propriétaires d’entreprises  des publicités sous forme de texte qui s’affichent lorsque les internautes font des requêtes de recherche avec des mots clés qui leur sont associés.

· Google AdSense

Il s’agit du programme de monétisation offert par Google aux propriétaires d’une chaîne YouTube et aux éditeurs de sites web. En effet, Google leur permet de générer des revenus publicitaires sur leurs sites web ainsi que sur leurs chaînes YouTube. Contrairement à Google Ads qui permet d’acheter du trafic, ce système permet de vendre du trafic.

Nous trouvons 3 types de publicités AdSense : (annonces en publicité natives, annonces textuelles et graphiques et annonces à l’intérieur d’un article).

· Google Analytics

C’est un service d’analyse d’audience des sites web ou d’applications. Cet outil permet d’effectuer l’analyse d’un grand nombre d’informations en rapport avec l’activité d’un site. Il propose des statistiques détaillées au sujet de l’activité sur le site et hors-site.

Google Analytics permet à tout propriétaire de site web de comprendre les besoins de ses clients et du public ciblé.

· AdRank

Il s’agit d’un indice calculé par Google pour définir le classement des annonceurs et, ainsi, la position de l’annonce sur la page de résultats de recherches (SERPS).

· Branding

Dans le domaine du marketing, il s’agit d’une campagne qui a pour but de gérer l’image commerciale d’une entreprise, d’une marque ou d’un produit. Le branding vise à améliorer la notoriété et la visibilité.

· Budget quotidien

Il s’agit de la somme qu’un annonceur souhaite consacrer par jour pour une campagne donnée. Cela permet de définir la fréquence d’affichage d’une annonce sur Google ainsi que le nombre de clics.

· Campagne Search Marketing

Il s’agit de l’ensemble de méthodes et techniques publicitaires qui ont pour but de promouvoir la visibilité d’un site internet sur les pages de résultats payants d’un moteur de recherche, et ce, grâce à des liens textes, nommés liens sponsorisés. Vous les trouverez généralement affichés directement dans les résultats de recherche de Google, en haut et en bas. Ce type d’annonce au format textuel se compose d’un titre en deux parties : une zone texte et une URL à afficher.

Ces annonces Display sont au format textuel. Elles comportent un titre en deux parties, une zone de texte et une URL à afficher. Nous trouvons également des annonces dynamiques. Leurs titres et l’Url à afficher sont générés d’une façon automatique par AdWords en fonction de la recherche de l’internaute et du contenu du site de l’annonceur.

· CPA (Coût Par Action)

Il s’agit d’une technique de facturation qui permet de calculer le coût d’achat d’un espace publicitaire web. Lorsqu’un annonceur choisit cette unité, il est facturé au nombre d’actions effectuées par sa campagne. Les résultats du Coût Par Action se traduisent par des actions pouvant prendre plusieurs formes (un clic d’action, une installation d’une application, une commande, etc.).

· Display

Dans le monde du marketing digital, c’est un type d’espaces publicitaires qu’on vend sur Internet. Nous pouvons dire que c’est l’un des formats de publicité les plus simples sur le web.

Nous trouvons deux formats d’annonces Display :

  • Responsives (avec textes et images)
  • Illustrées (images fixes ou animées)

Ce type d’annonce est la plupart du temps diffusé sur des sites partenaires du « Réseau Display ». Ce dernier rassemble une grande panoplie de sites qui proposent des emplacements sur leurs pages pour véhiculer les annonces.

Pour résumer, une campagne display permet d’afficher une publicité sur un site autre que Google. Sachez également que vous êtes en mesure de cibler les sites sur lesquels vous souhaitez que votre publicité s’affiche.

· Extensions d’annonce

Une extension d’annonce fait référence aux éléments en mesure d’être ajoutés à une annonce textuelle. Elle permet, ainsi, d’enrichir une annonce, et ce, avec des informations supplémentaires pour inciter l’internaute à choisir le service ou le produit. Ces informations supplémentaires peuvent être : des accroches, un numéro de téléphone, des adresses, des avis, des liens supplémentaires, etc. 

En ajoutant des informations à une annonce, cela permet d’augmenter la place prise dans les moteurs de recherche, ce qui permet d’être plus visible.

· CTR (Taux de clic)

Il définit le rapport entre le nombre de clics et le nombre d’impressions. Cela permet, ainsi, de réaliser une évaluation de la popularité d’une annonce. Il détermine également sa pertinence par rapport au mot-clé ciblé. Il présente le pourcentage de personnes ayant cliqué sur une annonce comparée au nombre de personnes l’ayant vu.

· Impressions

Dans le rapport Analyse de la recherche de Google Search Console, il s’agit du nombre de fois qu’une annonce s’affiche dans les résultats de recherche de Google ou sur l’un des réseaux. Elle est comptabilisée à chaque fois que votre annonce s’affiche dans les résultats de recherche. Lorsqu’un internaute clique dessus pour accéder à votre site ou à votre appli, cela fait un clic.

· Coût par clic (CPC)

C’est le montant payé par l’annonceur à un moteur de recherche pour chaque clic effectué par l’internaute depuis une publicité en ligne. En effet, il faut savoir que les annonces Adwords fonctionnent principalement grâce à un système de coût par clic. C’est à l’annonceur de définir le prix maximal du clic via une enchère.

· CPC max (enchère)

Une enchère se présente comme étant le prix que l’annonce est en mesure de payer pour un clic sur son annonce. Le CPC max est, comme son nom peut l’indiquer, la somme maximale que le propriétaire d’une annonce souhaite payer par clic.

· CPC moyen

Le CPC moyen se définit comme le montant moyen payé par clic. Cette somme se présente comme étant la moyenne de ce qu’un annonceur a payé pour tous les clics effectués sur un mot clé spécifique. 

· Expression exacte

Il s’agit d’un mode de ciblage de mot clé proposé par Google dans le cadre de son programme de liens commerciaux Adwords.  En plaçant un mot-clé entre guillemets, le propriétaire de l’annonce utilise le ciblage « expression exacte ». De ce fait, les annonces s’affichent uniquement sur les requêtes ayant les termes entre guillemets, mais, aussi, disposant de mots avant ou après.

· Liens sponsorisés

Appelés également liens promotionnels ou encore liens commerciaux, les liens sponsorisés se présentent comme étant un système d’enchères. En effet, cela consiste principalement à effectuer  des opérations d’achat de liens sur des mots clés spécifiques. Il s’agit d’une annonce commerciale qui s’affiche dans les pages de moteurs de recherche lorsqu’un internaute tape une requête.

Cette forme de publicité en ligne apparait dans les moteurs de recherche soit à droite de la page de résultats ou au-dessus des résultats naturels. Payante, elle est facturée selon le nombre de clics sur le lien et en fonction du CPC (coût par clic fixé par le propriétaire du site).

· Modificateur de requête large

Cette technique permet de limiter un peu l’affiche des annonces par rapport à la requête large. Le modificateur de requête large permet de mentionner que la recherche doit comporter le mot clé ou une variante proche. Cela s’effectue en ajoutant le signe « + » devant le mot clé concerné.

· Mot-clé exact

Il s’agit d’un mode de ciblage plus précis. En plaçant le mot-clé entre crochets, les annonces s’afficheront seulement sur cette requête très précise.

· Mot-clé à exclure

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un terme sur lequel vous ne souhaitez pas apparaître. C’est une technique utile quand le mot-clé que vous ciblez dispose de plusieurs synonymes ou significations. Vous pouvez, alors, limiter l’affichage sur des termes non pertinents.

· Le Quality Score

C’est une note sur 10 attribuée à un mot-clé d’une campagne selon trois principaux facteurs : le taux de clic, la pertinence de l’annonce et la convivialité de la page de destination.

· Requête large

Mode de correspondance par défaut de Google Adwords, il s’agit d’une technique de ciblage de mot- clé. Elle permet de n’afficher votre annonce uniquement lorsqu’un internaute effectue une recherche sur votre mot clé, sur un thème associé ou encore sur une variante proche de votre mot clé.

· ROI – Retour sur investissement SEA

Indiqué généralement en pourcentage, il permet de faire le calcul des gains (ou encore des pertes) par euro investi. C’est tout simplement le rapport entre le chiffre d’affaires et le budget dépensé.

·  Remarketing

Il s’agit d’une stratégie publicitaire efficace permettant aux entreprises d’augmenter considérablement leurs ventes. Dans le marketing digital, ce terme est utilisé pour parler de reciblage publicitaire.

Cette méthode permet de relancer une personne ayant déjà une connaissance de votre entreprise ou de votre offre. En effet, cette technique permet d’afficher des publicités ciblées auprès des utilisateurs ayant visité votre site ou encore votre application mobile. Elle s’affiche, généralement, sous forme de bannières sur des sites  web après qu’un internaute a montré un intérêt particulier pour un produit sur un autre site.

·  Taux de conversion

Il fait référence au rapport entre le nombre de clics et le nombre de conversions. Cela signifie le pourcentage de visiteurs qui ont pris une action souhaitée (l’achat d’un produit ou le remplissage d’un formulaire) après avoir cliqué sur une annonce.

·   SEM (Search Engine Marketing)

C’est l’acronyme anglais signifiant Search Engine Marketing. Nous pouvons le traduire par « Marketing pour les moteurs de recherche ». Il a pour but premier d’améliorer la visibilité d’un site dans les moteurs de recherche, et ce, en optimisant son positionnement et en payant pour apparaître dans les résultats sponsorisés.

De ce fait, le SEM rassemble à la fois les techniques de SEA et de SEO.  

· Trusted feed

C’est une méthode de référencement payant qui fonctionne sur certains moteurs de recherche (principalement Yahoo !). Cette méthode permet particulièrement de référencer les contenus difficiles à indexer naturellement.

    Découvrez comment avoir plus de clients potentiels depuis le web afin de vous assurer un carnet de commande rempli

    En soumettant ce formulaire j'accepte que les informations saisies soient exploitées pour l'établissement d'un devis et d'un rapport d'actions de développement commercial.

    5/5 (1 Review)

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.