Le Black Hat SEO permet-il d’améliorer mon référencement ?

Share Button

À mesure que Google et les autres moteurs de recherche perfectionnent les algorithmes qu’ils utilisent pour établir le ranking des pages web, les pratiques relevant du black hat seo sont de mieux en mieux détectées. Les sites concernés sont alors sanctionnés et leurs positions dévaluées.

Certaines parmi ces techniques non éthiques de référencement web étaient soit tolérées, soit conçues de manière à passer entre les mailles des filets par le passé. Aujourd’hui, ces procédés sont décriés et pénalisés.

S’opposant au white hat seo, le black hat seo représente, en quelque sorte, la solution de facilité pour les éditeurs de sites web souhaitant améliorer leur positionnement sur les serp des moteurs de recherche.

Dans ce contexte, nous allons nous intéresser, dans ce qui suit, aux principes du black hat seo, aux différentes méthodes de négative seo, aux moyens de lutte mis en place par les moteurs de recherche, ainsi qu’au choix à faire entre black hat seo et optimisation seo conforme aux recommandations des web search engines.

Sommaire :

1. Qu’est-ce que le black hat seo ?

2. Les techniques de black hat seo les plus courantes

     2.1. Les pages satellites

     2.2. Texte caché 

     2.3. Liens cachés

     2.4. Liens abusifs

     2.5. Contenu dupliqué

     2.5. Les fermes de contenus

     2.7. Content spinning

     2.8. Keyword stuffing

     2.9. EMD à rallonge

     2.10. Piratage d’un site

     2.11. Achat et vente de liens

     2.12. Liens réciproques

     2.13. Backlinks automatisés

     2.14. Backlinks incohérents

     2.15. Mise en place des redirections trompeuses

     2.16. Mauvais annuaires

     2.17. Commentaires et forums de liens spammés

3. Comment les moteurs de recherche luttent contre un Black Hat SEO ?

4. Black Hat SEO ou White Hat SEO ? Faites le bon choix !

 

1. Qu’est-ce que le Black Hat SEO ?

L’expression black hat seo englobe l’ensemble des pratiques destinées à optimiser un site internet pour en améliorer le positionnement, et ce, sans se conformer aux lignes de conduite mises en place par les moteurs de recherche. Google, le principal acteur dans ce secteur, définit les normes à suivre et les bonnes pratiques du référencement naturel (search engine optimization) white hat dans son guideline et sanctionne les pages web qui s’en écartent.

Les techniques du black hat seo sont souvent qualifiés de non éthiques et certaines constituent mêmes des infractions à la loi, faisant intervenir des notions juridiques telles que la violation de copyright, le piratage et la concurrence déloyale.

L’une des caractéristiques de ces méthodes est qu’elles sont exclusivement tournées vers les moteurs de recherche. Elles cherchent à les tromper en profitant de failles ou en en contournant les robots d’indexations, à l’image des Googlebots. Le contenu proposé aux visiteurs est généralement de piètre qualité.

black hat seo

L’objectif du black hat seo est de faire figurer le plus rapidement possible et de manière artificielle les pages web parmi les premiers résultats dans les recherches des internautes, voire de viser la première position sur ces SERP.

Pour ce faire, il existe une large variété de techniques répréhensibles que nous allons passer en revue dans la partie suivante.

2. Les techniques de Black Hat SEO les plus courantes

2.1. Les pages satellites

Dans ses recommandations, Google désigne les pages satellites comme étant des pages web de mauvaise qualité et optimisées “pour un mot clé ou une expression spécifique“.

Qu’est ce qu’une page satellite aux yeux de Google ?

Le principe consiste également à créer plusieurs pages similaires optimisées pour un ou plusieurs mots clés. En cliquant dessus, l’internaute sera :

  • Redirigé vers la même destination, généralement la page d’accueil du site.
  • Ou redirigé vers des pages intermédiaires qui, à leur tour, redirigent vers la même destination.

page satellite

Quelques exemples de satellites :

  • Un ensemble de pages ou de noms de domaine ciblant des régions ou des villes spécifiques, et qui renvoient les internautes vers une seule page ;
  • Des pages crées pour rediriger les visiteurs vers la partie la plus intéressante de votre site (les pages produit) ;
  • Des pages sensiblement similaires qui s’affichent davantage dans les résultats des moteurs de recherche que dans une arborescence clairement définie et facile à parcourir.

En 2015, Google s’employait déjà à renforcer son arsenal algorithmique pour déceler et sanctionner les pages satellites.

2.2.  Texte caché (content cloaking)

Dissimuler des mots clés à la vue des concurrents, truffer une page de mots clés (voir le point 2.8 pour plus de détails) ou encore faire passer des liens retours incohérents (voir le point 2.14) incognito, ce sont là quelques uns des objectifs poussant à opter pour la pratique du texte caché. Consistant à ne pas faire apparaître certains éléments du contenu, elle aussi fait partie des techniques de black hat seo et Google s’efforce d’en traquer les exemplaires.

Ceux qui appliquent la méthode le font via Javascript, CSS (en dissimulant le texte derrière une image), en plaçant du texte de la même couleur que celle de l’arrière-plan, en le cachant par le biais d’une balise HTML TextArea et en optant pour la police taille 0 pour le texte en question, entre autres procédés.

2.3. Liens cachés

C’est une pratique identique au texte caché, mais qui concerne les liens d’un site donné. C’est une pratique frauduleuse et strictement interdite par Google.

2.4. Liens abusifs

La technique des liens cachés dans des plugins ou des widgets relève aussi du black hat seo. Google les mentionne en tant que liens artificiels qui ne respectent pas ses consignes et qui renvoient vers un site qui n’a aucun rapport. Dans la plupart des cas, les widgets, plugins et autres infographies employés pour dissimuler ces liens sont reconnaissables à leur piètre qualité.

2.5. Contenu dupliqué

La duplication de contenu (duplicate content) n’échappe pas non plus aux algorithmes de Google depuis la mise à jour Panda, annoncée en février 2011.

Il s’agit de contenus “appartenant à un même domaine ou répartis sur plusieurs domaines“, qui présentent une similarité ou sont carrément identiques.

Il va sans dire que la page dupliquée est automatiquement sanctionnée et dévalorisée dans les SERP du moteur de recherche.

contenu dupliqué

2.6. Les fermes de contenus

Les fermes de contenus (content mills), que l’on appelle également usines à contenus, consistent à accumuler des articles traitant des sujets faisant l’objet de recherches souvent infructueuses des internautes. Autrement dit, ces contenus sont orientés vers des requêtes pour lesquelles on n’a pas ou peu obtenu de réponses pertinentes.

Le principal critère retenu pour la production de ces textes est le revenu potentiel que l’on pourrait en tirer grâce à la publicité, notamment les bannières Google Adsense.

L’un des grands spécialistes en la matière est Demand Media, dont les sites eHow et Answerbag sont les plus connus. Ces fermes de contenus proposent des articles de mauvaise qualité, bien qu’occupant des bonnes positions sur les serp. L’internaute s’en rend compte généralement rapidement en parcourant la page et en ressort pour aller chercher son bonheur ailleurs.

Les sites de Demand Media font appel à des milliers de collaborateurs en freelance aux niveaux très divers, allant des amateurs aux journalistes professionnels. Ils produisent quotidiennement 5000 vidéos et articles.

2.7. Content spinning

Le content spinning est l’une des techniques de seo black hat qui semblent illustrer le mieux le fait qu’elles sont exclusivement tournées vers le moteur de recherche et qu’elles négligent totalement les attentes de l’internaute.

Cette pratique de black hat seo consiste en la création de contenu automatisée et donnant lieu à des textes qui n’ont aucun sens. Ces articles incohérents comportent des mots clés pour faire croire aux robots, lorsqu’ils effectuent leur crawl sur les pages concernées, qu’ils sont pertinents alors qu’ils ne le sont pas du tout.

Il existe plusieurs outils en ligne proposant un tel service qui, rappelons-le, est à l’encontre de ce que préconise Google en matière de référencement de site web éthique. InfoWebMaster en est un exemple. Voici une capture d’écran de son interface :

content spinning

2.8. Keyword stuffing

On parle d’accumulation de mots clés, de bourrage de mots clés ou de keyword stuffing lorsque, pour optimiser son référencement de manière artificielle, on sature une page internet de mots clés.

Penguin, la mise à jour de l’algorithme de Google parue en avril 2012 – et dont la version 4.0 est en vigueur depuis septembre 2016) -, cible ce genre de pratique de black hat seo.

Là encore, l’analyse de l’expérience utilisateur aide Google à repérer le keyword stuffing ; le visiteur constate que le contenu web traite mal (ou pas du tout) du sujet et en ressort aussitôt, ce qui fait remonter le taux de rebond de la page.

2.9. EMD à rallonge

Une autre technique de black hat seo est le recours au nom de domaine (EMD, pour Exact Match Domain en Anglais) à rallonge. En d’autres termes, le nom de domaine est constitué d’une succession de mots clés.

Dès que les algorithmes de Google se rendent compte qu’un site web applique ce procédé, ils le rétrogradent dans les résultats de recherches.

2.10. Piratage d’un site

Le piratage d’un site va non seulement à l’encontre des recommandations de Google et des moteurs de recherche en général, mais il constitue, en plus, une infraction punie par la loi.

Les méthodes de piratage sont nombreuses. Citons le fait de placer des malwares sur des requêtes fréquentes ou celui d’intégrer des liens malveillants ou des redirections à partir du site attaqué.

2.11. Achat et vente de liens

Google ne sanctionne pas la vente et l’achat de liens à proprement parler, mais plus spécifiquement le fait d’y recourir en choisissant de ne pas les spécifier comme “no follow”. Pour rappel, cette dernière indication permet au Googlebot de comprendre qu’il ne doit pas prendre lesdits liens en compte.

vente et achat de liens black hat

2.12. Liens réciproques

Multiplier les échanges de liens entre deux sites est aussi une pratique considérée comme relevant du black hat seo.

2.13. Backlinks automatisés

Tout comme la génération automatisé de contenus (content spinning), celle des liens est sanctionnée par les moteurs de recherche.

SE Nuke X, Sick Submitter et Link Farm Evolution figurent parmi les outils proposant de produire des backlinks automatisés.

2.14. Backlinks incohérents

Toute forme d’incohérence est mal vue autant par les moteurs de recherche que par les internautes. En fait, les backlinks ne font pas exception à cette règle. Une page web dans laquelle on a placé des liens retours sans cohérence va systématiquement tomber sous le coup de la mise à jour Google.

2.15. Mise en place de redirections trompeuses

Dans la sphère du black hat seo, on peut également citer la technique des redirection trompeuses. Il s’agit, comme l’indique son nom, de redirections pointant vers des pages, dont les contenus différents de ceux recherchés par les internautes.

redirections trompeuses

2.16. Mauvais annuaires

Les annuaires sont des plateformes à ne pas négliger lorsque l’on veut améliorer l’audience de son site. Néanmoins, tous ne se valent pas ; les éditeurs de certains annuaires ne se soucient pas de la qualité des liens et des pages qu’ils affichent. Figurer coûte que coût sur des annuaires sans en vérifier la crédibilité est aussi une forme de black hat seo.

2.17. Commentaires et forums de liens spammés

Enfin, la dernière parmi cette liste de pratiques de black hat seo est le fait de poster de manière abusive des liens renvoyant vers son site dans les forums (y compris dans la signature) et les commentaires. On parle de SpamCo dans ce cas (spam + commentaire).

3. Comment les moteurs de recherche luttent-ils contre le Black Hat SEO ?

Pour faire en sorte que les résultats de recherches, avec les positionnements des pages affichées, correspondent au mieux à leurs niveaux de pertinence, les moteurs de recherche affinent régulièrement leurs algorithmes. Les robots sont capables de détecter des panoplies sans cesse variées et élargies d’actions black hat seo pour dévaluer les pages web où elles sont mises en œuvre, au profit de celles dont les éditeurs utilisent des techniques éthiques de référencement seo.

Google compte ainsi sur sa Search Quality Team, une équipe dédiée qui traque les infractions à ses recommandations white hat seo. Le géant de Mountain View et sa successions d’animaux (Colibri, Pigeon, Panda et Penguin) prennent en compte des quantités de critères toujours plus grandes pour pénaliser les sites cherchant à les tromper.

moteur de recherche vs black hat

Comme déjà évoqué, l’expérience utilisateur est étudiée de très près par les moteurs de recherche. Le comportement du visiteur après son arrivée sur la page dont le lien était affiché sur la SERP est passé au crible pour permettre à Google de savoir si le contenu du site est réellement digne d’intérêt. Si l’internaute ne trouve pas réponse à sa question, il ne s’y attarde pas et revient généralement aux résultats de recherche pour consulter un autre site.

Au vu de ces précieuses données, Google reverra le classement des pages peu pertinentes à la baisse à la prochaine mise à jour.

4. Black Hat SEO ou White Hat SEO ? Faites le bon choix !

Après avoir cerné le principe du black hat seo et parcouru les différentes pratiques qui en relèvent, il devient évident qu’il représente la voie à ne pas suivre si l’on souhaite bénéficier de résultats durables en matière de référencement web.

La tentation d’obtenir un bon positionnement seo dans les serp rapidement et à un moindre effort est grande, mais la chute risque d’arriver aussi vite et de manière spectaculaire quand il y a mise à jour.

L’optimisation telle que préconisée par Google dans ses guidelines demande un travail de longue haleine dans tous les domaines du métier : rédaction web de qualité, production de contenus régulière et bien étudiée, audit seo des pages pour en perfectionner le potentiel, formation seo pour rester à l’affût des nouveautés… Assurer à la fois la quantité et la qualité des contenus est la clé pour approcher du top, l’atteindre et y rester sur le long terme. Faire attention aux détails tels que les backlinks (privilégier les partenariats au lieu d’opter pour les échanges douteux), le maillage interne pour avoir toujours plus de trafic, les balises et les éléments donnant de la vie aux pages web (illustrations, vidéos, infographies…) est essentiel autant pour l’internaute que pour le moteur de recherche. Privilégier l’un au détriment de l’autre est le meilleur moyen d’échouer.

Sans aucune hésitation, on dit donc oui au white hat seo et non au black white seo !

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *